ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le MSP pour une amnistie générale en Algérie

 
Le Mouvement de la société pour la paix (MSP) s’est dit favorable à une amnistie générale des terroristes islamistes en Algérie.
mardi 25 août 2009.

Le MSP pour une amnistie générale en Algérie. Le Mouvement de la société pour la paix (MSP) a appelé hier, dans un communiqué sanctionnant la réunion de son bureau national, à adopter des mesures « plus audacieuses » et plus « profondes » afin de concrétiser la politique de réconciliation nationale et clore définitivement le dossier du terrorisme en Algérie. A travers cette sortie et comme expliqué par le chargé de communication, Mohamed Djemâa, le MSP aspire à promouvoir cette politique réconciliatrice pour parvenir à une amnistie générale. « Cela obéit à la nature du processus qui a commencé avec la loi de la rahma en passant par la concorde civile pour arriver à la réconciliation nationale », explique M. Djemâa, joint par téléphone.

La démarche d’amnistie en faveur des terroristes et activistes de l’ex-FIS en Algérie est perçue comme une solution pouvant isoler encore un peu plus les irréductibles du GSPC. « La réconciliation a pris en charge les volets économique et social. C’est le moment d’aborder le problème dans son volet politique », a-t-il dit. Mohamed Djemâa replace cette requête dans le sillage des engagements de Bouteflika qui, rappelle-t-il, avait parlé lors de la dernière campagne électorale de « promotion » de la réconciliation nationale en Algérie. Le FIS a-t-il droit de cité dans cette optique ? Le porte-parole du MSP n’en dit rien même si dans le principe il s’est déclaré au nom du MSP opposé à un quelconque retour « aux années rouges ». Bien au contraire, il pense qu’une possible amnistie devrait être accompagnée par des « garde-fous » qui favoriseront sa réussite.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant