ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Il n’y a pas de prisons secrètes en Algérie

 
Le ministre de la Justice Tayeb Belaïz a démenti les allégations d’existence de prisons secrètes pratiquant la torture en Algérie.
jeudi 17 septembre 2009.

Il n'y a pas de prisons secrètes en Algérie. Le ministre de la Justice, garde des Seaux Tayeb Belaïz n’y est pas allé avec le dos de la cuiller pour déclarer, hier à Alger, que « l’Algérie est la cible de la plusieurs parties à travers le monde », sans pour autant les citer. Réagissant au dernier rapport de l’ONU qui accablait l’Algérie en matière de droits de l’homme, le ministre a précisé que c’est la stabilité de nos institutions qui est dans le collimateur de ces parties occultes. Le rapport établi par les Nations unies a fait, rappelons-le, état de « l’existence jusqu’à aujourd’hui, de centres de torture en Algérie ». Pour toute réponse, le ministre de la Justice a dit que « les centres dont on parle n’existent que dans l’imagination des auteurs de ce rapport ».

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant