ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Air Algérie réunit ses partenaires pour fêter la victoire

 
Air Algérie a organisé une réception à l’aéroport d’Alger avec ses partenaires pour fêter la victoire des Fennecs au Soudan.
jeudi 26 novembre 2009.

Air Algérie réunit ses partenaires pour fêter la victoire. L’ambassadeur du Soudan à Alger, Ahmed Hamed El-Faki, a été l’attraction du jour lors de la réception organisée hier à l’aéroport par le DG d’Air Algérie, Abdelwahid Bouabdallah, en l’honneur des entreprises nationales et des institutions qui ont participé au pont aérien établi entre Alger et Khartoum lors du fameux match Algérie-Egypte qui s’est soldé par le transport de plus de 10 000 supporters. Le représentant diplomatique de l’Etat soudanais a lancé, lors de son intervention, une phrase qui a fait rire toute l’assistance : « Les couteaux achetés au Soudan vont servir à égorger les moutons pendant l’Aïd-el-Kebir ». Cette pique est venue contredire et tourner en dérision les multiples accusations proférées par les autorités et les médias égyptiens qui ne cessent de clamer haut et fort que leurs ressortissants ont été agressés par les Algériens à l’aide de couteaux.

L’ambassadeur a souhaité dans la foulée l’établissement d’une ligne régulière entre Alger et Khartoum : « nous sommes contents d’avoir contribué à la victoire algérienne. Vos frères et sœurs soudanais le sont aussi pour avoir partagé l’immense joie procurée par la qualification au Mondial de votre équipe au Soudan. Nos compatriotes sont fiers de votre algérianité », a-t-il dit en substance sous les applaudissements nourris des présents. Le discours du DG d’Air Algérie, Abdelwahid Bouabdallah, s’est surtout focalisé sur la contribution des autres partenaires. Il n’a pas omis de soulever le succès de l’opération du pont aérien qui a permis de transporter plus de 10 000 supporters. Prenant la parole, le ministre des Transports, Amar Tou, a révélé que l’Etat algérien va incessamment apporter sa contribution pour doter cette compagnie de tous les moyens possibles : « Khartoum nous a montré qu’on a plus que jamais besoin d’une compagnie forte dans la région. En juin dernier, nous avons avalisé l’achat de 11 avions, 7 Boeing de 150 places et 4 ATR. La signature du contrat avec Boeing devra intervenir le 7 décembre prochain à Alger. », a-t-il dit.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après Le Jeune Indépendant