ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie déplore la décision américaine sur le contrôle de ses ressortissants

 
L’Algérie a officiellement déploré la récente décision américaine sur le contrôle des ressortissants algériens désireux de visiter les Etats-Unis.
mercredi 3 février 2010.

L'Algérie déplore la décision américaine sur le contrôle de ses ressortissants. Les Américains sont déjà passés à l’acte. Dans une directive applicable dès lundi dernier, l’Administration de la sécurité dans les transports (TSA) ordonne un contrôle renforcé de « tous les passagers originaires ou en provenance de pays considérés comme des soutiens au terrorisme ou de tout autre pays concerné ». Quatre pays, Cuba, Iran, Soudan et Syrie, figurent actuellement sur la liste américaine des Etats qui soutiennent le terrorisme, selon un haut responsable de l’administration Obama qui a fait observer que les ressortissants de 14 pays au total sont plus particulièrement concernés par les contrôles renforcés, parmi lesquels le Nigeria, le Pakistan, le Yémen, l’Afghanistan, la Libye et la Somalie.

Des responsables gouvernementaux ont affirmé que les quatre pays restants étaient l’Algérie, le Liban, l’Arabie saoudite et l’Irak. Ces derniers ne sont pas encore catégorisés. D’où cet étonnement général et les nombreuses questions qui se posent avec acuité. En ce qui concerne l’Algérie, la diplomate américaine Janet Sanderson n’a pas précisé si elle serait retirée de la liste noire des pays dont les ressortissants présentent un danger potentiel pour la sécurité américaine.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant