ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie applique le principe de réciprocité sur les visas

 
L’Algérie a décidé de durcir les conditions d’octroi de visas pour les citoyens des Etats-Unis d’Amérique à partir du 1er avril 2010.
mercredi 17 mars 2010.

L'Algérie applique le principe de réciprocité sur les visas. Cette mesure entre dans le cadre de l’application par l’Algérie du principe de réciprocité, explique cette source qui fait allusion à l’inscription de notre pays sur la liste noire des pays à risque, établie par les Etats-Unis. Elle concerne également les Français désireux de se rendre en Algérie, et prendra effet à compter du 1er avril, au même titre que pour les citoeyens des Etats-Unis, annonce cette source. La France, comme les Etats-Unis, a mis l’Algérie sur sa liste noire de pays à risque. L’Algérie avait vigoureusement réagi contre cette décision américano-française, la qualifiant d’« inamicale ».

Etant un pays qui a longtemps combattu, seul et pendant des années, le terrorisme, l’Algérie estime que son inscription sur ces listes n’est pas justifiée, surtout que les Etats-Unis ont, à maintes reprises, déclaré que l’Algérie était un allié dans la lutte internationale contre le terrorisme. Contactée, hier, une source de l’ambassade des Etats-Unis en Algérie nous a informés que « moins de 2 000 citoyens américains sont établis en Algérie ». « Les touristes américains arrivant en Algérie sont de l’ordre de 300 à 400 à chaque début d’année », ajoute cette source.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant