ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

La guerre contre la presse se poursuit en Algérie

 
La condamnation du directeur du quotidien Réflexion à une peine de prison ferme illustre la poursuite de la guerre contre la presse en Algérie.
lundi 17 mai 2010.

La guerre contre la presse se poursuit en Algérie. Le tribunal de Mostaganem vient de condamner, le directeur général du quotidien « Réflexion » paraissant à Mostaganem dans l’ouest de l’Algérie, pour diffamation à l’encontre du maire d’Aïn Boudinar. Ce dernier accuse le journal de l’avoir diffamé en publiant les propos d’un entrepreneur accusant le maire de cette petite localité de tentative de corruption. Dans son réquisitoire, le représentant du ministère public avait requis des peines d’un an de prison ferme à l’encontre de l’entrepreneur, du DG du journal et du journaliste auteur de l’article. Après délibération, les 3 accusés seront condamnés à une peine unique de 6 mois de prison ferme.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après El Watan