ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Pas de trains en Algérie après le ftour cette année

 
Un responsable de la SNTF a précisé qu’il y aura pas de trains en circulation en Algérie après le ftour pendant le ramadhan 2010.
mardi 10 août 2010.

Pas de trains en Algérie après le ftour cette année. Le mois sacré de ramadhan en Algérie est synonyme de bouleversements, non seulement pour l’organisme humain mais pour les habitudes et la vie quotidienne des citoyens. La Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) envisage d’assurer normalement le transport de ses usagers, de sorte à ce que chacun arrive à son domicile avant la rupture du jeûne. La SNTF espère aménager les départs des trains de sorte à éviter aux passagers des situations inconfortables durant les heures approchant la rupture du jeûne. Certains trains ont été supprimés tandis que d’autres ont vu leurs horaires avancés. S’agissant du transport des usagers pendant la nuit dans la banlieue algéroise, un responsable de la compagnie ferroviaire que nous avons questionné hier à ce sujet a indiqué que « la SNTF n’envisage pas de refaire l’expérience de l’année dernière consistant à mettre à la disposition des usagers des trains après le jeûne », arguant qu’« il n’y a pas eu assez de voyageurs après le jeûne l’an dernier ».

Ce responsable explique que « l’expérience du ramadhan 2009 en Algérie nous a poussés à changer d’avis concernant ces rotations ». Il a ajouté que « le taux d’occupation de ces navettes n’était pas vraiment important ». Avant de s’interroger : « A quoi bon cela servirait-il de faire circuler un train vide ? » Cela dit, le même responsable a réitéré la disponibilité de la compagnie à répondre favorablement à l’attente des usagers. « Mais faire circuler un train sans voyageurs ou le mettre à la disposition de voyous est inadmissible. »

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant