ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Manger pendant le ramadhan est un délit en Algérie

 
Plusieurs personnes ont été arrêtées à travers l’Algérie pour n’avoir pas respecté le jeûne du mois de ramadhan.
mardi 7 septembre 2010.

Manger pendant le ramadhan est un délit en Algérie. Le procès des 11 personnes d’Ouzeleguen qui devait être jugées hier par le tribunal d’Akbou (W. Béjaia, Algérie) a été reporté au 8 du mois de novembre prochain. Ces personnes ont été arrêtées alors qu’elles ont été surprises en train de manger dans une gargote sise dans un centre commercial près du marché pendant ce mois de ramadhan en Algérie. Le vice- président de l’APC avec lequel nous avons eu un entretien, a affirmé que l’APC avait saisi la police pour un contrôle des activités du commerce dont la porte était fermée, mais sans affirmer avoir demandé un contrôle si les personnes observaient le jeûne ou non, mais pour d’autres motifs.

A noter que le propriétaire du local est mis en liberté provisoire et qu’il est poursuivi ainsi que les autres mis en cause pour « atteinte aux valeurs et aux préceptes de l’islam » conformément à l’article 144 bis 2 du code pénal en Algérie. A noter que dans le dossier d’accusation il a été signalé une plainte des riverains. Notons que Salhi Saïd, responsable du bureau de la Ligue algérienne des droits de l’homme (LADDH) de Béjaïa, n’a pas manqué de dénoncer cette arrestation qu’il a qualifiée d’« atteinte à la liberté de conscience et la liberté individuelle ». Notre interlocuteur a affirmé qu’il a accompagné les mis en cause, comme il a tenu un sit-in devant le tribunal avec les militants des droits de l’homme de la région.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Jour d’Algérie