ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le FFS épingle le MAK et le RCD sur la Kabylie

 
Le premier secrétaire du FFS Karim Tabou a accusé le MAK et le RCD de faire dans la manipulation politique en Kabylie.
dimanche 26 septembre 2010.

Le FFS épingle le MAK et le RCD sur la Kabylie. Le Front des forces socialistes (FFS) a célébré hier, à la maison de la Culture Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou, le 47e anniversaire de sa fondation qui correspond au 29 septembre 1963. La rencontre s’est déroulée en présence du premier secrétaire national du parti, Karim Tabou et de centaines de militants venus de différentes wilayas d’Algérie. Une occasion pour les responsables de la formation d’Aït Ahmed de retracer le long parcours du combat mené depuis la proclamation du parti, une année après l’indépendance de l’Algérie.

A propos de la situation qui prévaut en Kabylie, Karim Tabou évoque un « processus de manipulation ayant pour objectif d’empêcher la région de jouer son véritable rôle dans l’instauration de la démocratie ». « Arrêtez vos manipulations et cessez de présenter la Kabylie comme la région de tous les maux ! », a-t-il lancé, ciblant au passage certains acteurs locaux tels que le MAK, qui plaide pour l’autonomie de la région, et le RCD, que le FFS accuse de manipuler la religion et de créer des conflits pour servir ses intérêts, comme c’est le cas dans l’affaire de la mosquée d’Aghribs. Le premier secrétaire national du parti d’Aït Ahmed a enfin lancé un appel aux militants du FFS pour s’inscrire dans la démarche progressiste de leur formation et prôner l’alternative démocratique « loin de toute autre démarche visant à servir des intérêts autres que ceux de l’Algérie unie et démocratique ».

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant