ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Dmitri Medvedev le mercredi en Algérie

 
Le président russe Dmitri Medvedev est attendu en Algérie le mercredi prochain à l’occasion d’une visite officielle pour booster la coopération bilatérale.
lundi 4 octobre 2010.

Dimitri Medvedev le mercredi en Algérie. Même si du côté algérien rien d’officiel n’a été annoncé sur la visite du président russe Dmitri Medvedev en Algérie, les Russes, eux, n’ont pas tardé à annoncer cette visite officielle programmée pour mercredi prochain à l’invitation du président de la République, Abdelaziz Bouteflika qui s’était rendu en Russie en 2008. C’est en tout cas ce qui a été annoncé vendredi dernier dans un communiqué du Kremlin, repris par l’agence Rianovosti. Cependant, aucune information n’a été donnée sur le menu de ce déplacement, le premier en Algérie depuis l’accession de Medvedev au pouvoir. Il faut dire que le timing de cette visite permet de faire une lecture sur les sujets d’intérêt entre Alger et Moscou. Premièrement, cette visite peut être interprétée comme une application de la stratégie adoptée récemment par l’Algérie qui veut diversifier ses partenaires en matière de coopération économique.

Avec la Russie, l’armement a toujours primé. Deuxièmement, les Russes comprennent les enjeux géopolitiques et économiques d’un partenariat avec l’Algérie. D’ailleurs, lors de la réunion de la commission mixte algéro-russe tenue en juin dernier, le ministre russe de l’Energie, Chmatko, avait déclaré que l’Algérie constitue « un partenaire clé de la Russie dans la région ». Surtout que l’Algérie s’apprête à lancer différents chantiers dans le cadre de la mise en œuvre du nouveau plan quinquennal tracé pour la période 2010-2014. Un programme qui sera doté d’une enveloppe financière de 286 milliards de dollars, une somme qui aiguise l’appétit des partenaires étrangers. Il est à savoir que le président russe sera accompagné d’une forte délégation économique et commerciale, notamment les représentants de l’industrie russe. S’agissant de la coopération économique avec les Russes, l’Algérie n’a pas caché son souhait de voir les entreprises russes investir en Algérie. A ce propos, l’argentier du pays, Karim Djoudi, avait en juin dernier appelé les entreprises russes « à apporter leur contribution dans l’exécution des différents projets inscrits dans le programme d’investissements publics pour la période 2010-2014 ».

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jour d’Algérie