ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le manque de liquidités dans les bureaux Algérie Poste persiste

 
Le manque de liquidités persiste dans les bureaux d’Algérie Poste à travers le pays et ce à une semaine de la fête de Aid al-Adha.
lundi 8 novembre 2010.

Le manque de liquidités dans les bureaux Algérie Poste persiste. La crise de liquidités dans les bureaux d’Algérie Poste dans plusieurs wilayas a pris une certaine ampleur. Depuis l’été dernier, après un bref retour à la normale, la situation est redevenue intenable pour les usagers des CCP, contraints de prendre leur mal en patience ou d’aller faire le tour des bureaux de poste dans les autres wilayas, notamment dans la capitale, dans l’espoir de procéder à un retrait d’argent, surtout à l’approche de la fête de l’Aïd-el-Kébir. Lors d’une virée effectuée, hier, au niveau de quelques bureaux de poste d’Alger, nous avons constaté que le problème du manque de liquidités ne se pose pas à l’heure actuelle. Mais nous avons pu observer l’anarchie que connaît le secteur. En effet, des milliers de citoyens ont fait la queue tout au long de la journée d’hier sans parvenir à retirer de l’argent, surtout dans une telle période, qui coïncide avec l’Aïd-el-Adha. Des citoyens originaires des wilayas dont les bureaux de postes sont confrontés à cet épineux problème, ont choisi la capitale dans l’espoir de faire des retraits.

Les quelques citoyens approchés nous ont exprimé leur mécontentement et leur grande colère devant les désagréments provoqués par Algérie Poste, notamment en ces jours où l’affluence bat tous les records dans les bureaux de poste. Ils soulignent qu’ils n’ont pas le choix. C’est uniquement à Alger que le problème ne se pose pas », affirme Samir, un jeune homme d’une trentaine d’années venu de Boumerdès, rencontré hier au niveau du bureau d’Algérie Poste du 1er-Mai. D’autres qui se sont déplacés des wilayas limitrophes indiquent qu’ »on est obligés de venir à Alger pour faire des retraits surtout à l’approche de l’Aïd El Kébir. On ignore les raisons de ce problème qui dure depuis plusieurs mois », déplore Rachid, venu de Blida. Ce problème de pénurie de liquidités dans les bureaux de poste a poussé le ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication (MPTIC) Moussa Benhamadi, à mettre en place hier, une cellule de crise pour trouver des solutions à la pénurie des billets de banque dans les bureaux de poste.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant