ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

De nouvelles prisons en construction en Algérie

 
De nouvelles prisons sont en construction à travers l’Algérie pour améliorer les conditions de la prise en charge des détenus selon Mokhtar Felioune.
mardi 14 décembre 2010.

De nouvelles prisons en construction en Algérie. Depuis l’application des réformes du secteur de la justice, les établissements pénitentiaires enregistrent une amélioration dans la prise en charge des détenus en Algérie. C’est ce qui ressort de l’intervention de Mokhtar Felioune, directeur général de l’administration pénitentiaire et de réinsertion, au forum du journal El Moudjahid . Toutefois, la population carcérale en Algérie a franchi le seuil des 50 000, pour atteindre les 55 500 détenus. Le conférencier, qui a répondu à toutes les questions soulevées par les journalistes, a laissé entendre que la surpopulation des prisons entrave la bonne application des réformes. En d’autres termes, la surpopulation carcérale concerne les établissements pénitentiaires hérités de la période coloniale. En effet, a-t-il dit, « le détenu dispose d’une surface de 9 m2 dans les nouvelles prisons, alors que dans les anciennes, il ne bénéficie que de 2 m2 ». L’espace demeure donc le seul problème à résoudre pour parfaire la réforme du secteur », a déclaré le responsable de la justice.

Pour résoudre ce « point noir », un projet de 81 établissements pénitentiaires répondant aux normes internationales est en cours de réalisation. Ce qui permettra, à terme, annoncera Mokhtar Felioune, la fermeture de l’ancien parc pénitentiaire. Le projet comporte deux étapes. La première, dite « urgente », portera sur la réalisation sur la bande des Hauts-Plateaux d’établissements à même d’accueillir 19 000 détenus. « Leur livraison est attendue pour la fin de l’année en cours », a-t-il dit. La seconde étape permettra de construire des établissements en remplacement des anciens. Implantés en dehors des grandes villes d’Algérie, ces nouveaux pénitenciers seront dotés de salles de cours, d’ateliers de formation professionnelle, d’infirmeries ainsi que d’installations sportives. « Notre but est d’assurer de nouvelles infrastructures répondant aux normes internationales afin de permettre aux prisonniers de purger leur peine dans des conditions d’hébergement, de restauration, de santé et d’enseignement favorables, et dans le respect des droits de l’homme. »

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Soir d’Algérie