ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Baisse de la criminalité en Algérie en 2010

 
La baisse de la criminalité en Algérie a atteint 9% en 2010 contre un recul de 5% en 2009 selon le directeur central de la Police judiciaire.
jeudi 23 décembre 2010.

Baisse de la criminalité en Algérie en 2010. La criminalité a connu un recul significatif, a affirmé le directeur central de la Police judiciaire, M. Azziz El-Affani, lors d’une interview accordée à la Radio nationale Chaîne III. Lors de l’émission « Invité de la rédaction », M. El-Affani dira que cette baisse de la criminalité en Algérie est « le résultat du travail d’investigation et de mobilisation des éléments de la Sûreté nationale ». Chiffre à l’appui, celui qui avait assuré, durant quatre mois, l’intérim à la tête de la Direction générale de la Sûreté nationale au lendemain de la disparition de Ali Tounsi a déclaré que « le recul de la criminalité était notamment significatif sur les années 2009 et 2010 avec respectivement 5% et 9% ». Ainsi, il conforte les propos tenus lundi dernier par le Premier ministre lors de son passage devant les parlementaires de la chambre.

Ahmed Ouyahia avait déclaré que « la criminalité a baissé à hauteur de 30% ». Le premier ministre a ajouté que « la criminalité ordinaire représente 97%, alors que le crime organisé se situe à hauteur de 2,7% », tout en démentant la rumeur faisant état de l’existence de « bandes criminelles organisées et cagoulées ». Pour faire face à la grande criminalité qui avait pris des proportions alarmantes dans les grandes villes algériennes, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a mis sur pied, depuis septembre 2006, une nouvelle structure de lutte contre ce phénomène en Algérie. Il s’agit de la Brigade de recherche et d’investigation (BRI), « qui est opérationnelle pour le moment qu’au niveau de la wilaya d’Alger, en attendant sa généralisation aux autres régions d’Algérie ».

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Soir d’Algérie