ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Cinq citoyens s’immolent par le feu en Algérie

 
Cinq citoyens ont tenté de se suicider en s’immolant par le feu en Algérie pour dénoncer leur détresse.
mardi 18 janvier 2011.

Cinq citoyens s'immolent par le feu en Algérie. Cinq Algériens ont essayé de s’immoler par le feu ces trois derniers jours à travers le territoire national, dont un a réussi à Jijel. Ce geste est perçu comme un acte de désespoir par les défenseurs des droits de l’homme. Les Algériens en général sont unanimes à regretter de tels actes, car le désespoir ne doit pas pousser les gens à mettre fin à leurs jours. Des sociologues et des hommes de culte tirent la sonnette d’alarme. Ils demandent l’intervention des pouvoirs publics afin de prendre immédiatement en charge ces jeunes désespérés.

Me Farouk Ksentini, président de la Commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l’homme (CNCPPDH), joint hier par téléphone, a déclaré : « Nous sommes en train d’observer ce phénomène dangereux avec tristesse. C’est un phénomène regrettable en Algérie. Pour faire face à ce problème, la commission est en train d’établir un rapport détaillé qu’elle va transmettre au premier magistrat du pays pour que les autorités prennent en charge immédiatement ce phénomène dangereux qui n’arrête pas de prendre de l’ampleur. Il faut que l’Etat trouve un moyen d’écouter ces jeunes désespérés. »

De son côté, Me Hocine Zehouane, président de la Ligue algérienne de défense des droits de l’homme (LADDH), joint également par téléphone hier, n’a pas omis de tirer la sonnette d’alarme face à ce phénomène dangereux qui se propage dans notre pays. « Le phénomène de l’immolation est devenu un moyen pour les jeunes qui sont réduits au désespoir. Par ce geste, ils tentent d’attirer l’attention des autorités ainsi que de la société. Il faut donner l’alerte et prendre ces appels de détresse au sérieux. »

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant