ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Daho Ould-Kablia se moque des Algériens

 
Le ministre de l’Intérieur Daho Ould-Kablia s’est montré particulièrement incohérent en essayant d’expliquer aux Algériens pourquoi les marches n’étaient pas autorisées à Alger.
jeudi 3 mars 2011.

Daho Ould-Kablia se moque des Algériens. Le ministre de l’Intérieur Daho Ould-Kablia n’a pu échapper aux nombreux journalistes chargés de couvrir, hier, l’ouverture de la session parlementaire. Le ministre de l’Intérieur a tenté, une nouvelle fois, d’expliquer que les marches à Alger n’étaient « pas interdites » mais plutôt « non autorisées ». « La levée de l’état d’urgence n’aura aucune incidence sur les marches car elles sont régies par loi 91/19 (loi relative aux réunions et manifestations publiques, ndlr). Dans tous les pays du monde, y compris les pays démocratiques, les réunions sont régies par des lois. En France, on ne peut pas manifester si on n’obtient pas une autorisation. La marche n’est pas autorisée à Alger car il y a des impératifs de sécurité qui font que la marche crée du désordre et que nous ne sommes pas en mesure d’empêcher ce désordre et des désordres marginaux ou collatéraux importants que sont les manifestations du terrorisme », a-t-il insisté sans réellement convaincre.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Soir d’Algérie