ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Il faut des réformes politiques en Algérie selon Louisa Hanoune

 
Après avoir critiquer les manifestants pro-démocratie en Algérie, Louisa Hanoune change d’avis et appelle à des réformes politiques en Algérie.
mercredi 23 mars 2011.

Il faut des réformes politiques en Algérie selon Louisa Hanoune. Le Parti des travailleurs estime que toutes les conditions sont réunies pour amorcer des réformes politiques de fond en Algérie telles que la révision de la Constitution et la loi électorale. « Nous pensons que des mesures doivent être prises rapidement parce que chaque jour qui passe est porteur de développements gravissimes pour notre région du Maghreb… », a déclaré hier Mme Louisa Hanoune, secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), en marge de la réunion du bureau politique de son parti. Tout en saluant l’initiative du président de la République visant à entreprendre prochainement des réformes politiques, Mme Hanoune a exhorté le chef de l’Etat à les mettre en œuvre aussi vite que possible afin que la dynamique sociale « très positive » des populations contribue, d’après elle, au développement de l’Algérie et ne soit pas exploitée pour semer la zizanie, comme c’est le cas dans plusieurs pays arabes.

« …le cadre d’un plan de l’ensemble de l’impérialisme vise à déposséder les nations pour piller leurs richesses », avertit-elle. Dans cet ordre d’idées, la secrétaire générale du PT suppose que de telles réformes ne peuvent se concrétiser sans la dissolution des institutions « obsolètes », à l’instar du Parlement qui ne reflète pas, selon Mme Hanoune, la volonté populaire. « Il faut sortir complètement de l’héritage du parti unique et de la tragédie nationale », pense-t-elle en relevant que la question de la convocation d’une assemblée constituante pour la révision ou l’élaboration carrément d’une nouvelle Constitution ainsi que la révision de la loi électorale doivent être à l’ordre du jour. Cela permettra, estime la conférencière, d’asseoir une véritable démocratie et de jeter les bases d’un système démocratique qui ouvrira une perspective à la nation algérienne et libérera ainsi, explique-t-elle, toutes les énergies des jeunes en vue de les exploiter dans la reconstruction de l’Algérie.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après InfoSoir