ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie craint qu’Al Qaida ne se saisisse des armements libyens

 
L’Algérie s’inquiète "de la présence de plus en plus forte d’AQMI en Libye et du trafic d’armes pouvant être utilisées par des groupes terroristes.
jeudi 7 avril 2011.

L'Algérie craint qu'Al Qaida ne se saisisse des armements libyens. Les autorités algériennes craignent que les affrontements armés continus en Libye n’offrent l’opportunité à al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI) de profiter de ces troubles pour mettre en danger la stabilité au Sahel. AQMI "pourrait avoir accès à des armes lourdes et sophistiquées", a déclaré Abdelkader Messahel, ministre pour les Affaires du Maghreb, lors d’une conférence de presse organisée le mardi 5 avril à Tamanrasset. expliqué. "Tout le monde, pas seulement nous, a remarqué que d’importantes quantités d’armement sont utilisées en Libye." "Si cette situation se poursuit, elle pourrait contribuer à la détérioration de la situation dans la région du Sahel", a-t-il dit.

Messahel a réitéré la position en sept points de l’Algérie sur la situation en Libye, qui comporte un appel à un cessez-le-feu immédiat, à des négociations entre les parties au conflit et à une feuille de route conçue par l’Union africaine. Il a également appelé à "la mise en place d’un mécanisme de contrôle et de vérification du respect du cessez-le-feu". Le ministre de l’Intérieur, Dahou Ould Kablia, a souligné mardi que la sécurité à la frontière algéro-libyenne était en danger du fait du "retrait complet des gardes-frontières libyens et du personnel militaire des zones frontalières avec l’Algérie, jusqu’à la frontière avec le Niger". "Les forces de sécurité ont déjà arrêté un terroriste armé qui tentait d’entrer en Algérie", a déclaré Ould Kablia. Les groupes terroristes utilisaient cet homme "pour tester la vigilance de l’armée algérienne", a-t-il poursuivi. Et d’ajouter : "Nous n’intervenons pas dans les affaires intérieures de la Libye. Notre position sur cette affaire reste la même, mais dès lors que nos intérêts sont menacés, nous devons prendre des mesures pour les défendre."

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après Magharebia