ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Attaques terroristes meurtrières en Algérie

 
Plusieurs attaques terroristes commises dans la région de la Kabylie dans le nord de l’Algérie ont fait une vingtaine de victimes parmi les soldats.
mardi 19 avril 2011.

Attaques terroristes meurtrières en Algérie. Le bilan mortuaire des militaires algériens décédés au cours du week-end s’est finalement établi à 20 victimes, le dimanche 17 avril, après qu’une bombe artisanale ait ôté la vie à un capitaine et à quatre soldats à Boumerdès (nord de l’Algérie). Cette explosion survenue durant la journée a précipité leur véhicule dans un ravin à Doukane, près d’Ammal. Une autre explosion, dimanche à Bouira, a tué un gendarme en en a blessé trois autres. La brigade d’al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI) dirigée par le second d’Abdelmalek Droukdel, Abou Selmane, est soupçonnée d’être à l’origine de ces attaques. Vendredi, 14 soldats sont morts lors de l’encerclement par des terroristes de leur camp militaire à Azazga. Au moins 50 terroristes ont attaqué ce poste situé entre Azazga et Yakouren, à 20 heures. Les assaillants avaient posé des engins explosifs et bloqué les routes avoisinantes avec des arbres, pour empêcher l’arrivée de renforts, avant d’attaquer les soldats de l’ANP avec des mitrailleuses, des bombes et des grenades.

Les terroristes ont ouvert le feu en tirant en l’air à quelques mètres seulement de l’unité pour attirer l’attention des soldats. Un autre groupe de terroristes a alors pris pour cibles les militaires avec des Kalashnikovs. Cet affrontement s’est poursuivi pendant plus de deux heures. Selon des sources de sécurité, deux terroristes ont été abattus. Cette attaque est la plus meurtrière montée contre des soldats algériens depuis le 29 juillet 2009, lorsqu’une embuscade terroriste dirigée contre un convoi militaire à Damous (dans la région de Tipaza) avait tué plus d’une douzaine de soldats. Selon des sources proches des services de sécurité, les terroristes ont saisi une importante quantité d’armes. Une douzaine de soldats ont été poignardés avec des couteaux et ont été sérieusement blessés. Des hélicoptères ont été utilisés pour transférer les militaires blessés et les corps des défunts.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après Magharebia