ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie inaugure son nouveau réseau de tramway

 
L’Algérie a inauguré le dimanche 8 mai la première section d’un réseau de tramway reliant les différents quartiers des faubourgs de l’est d’Alger.
vendredi 13 mai 2011.

L'Algérie inaugure son nouveau réseau de tramway. Cette section du tramway d’Alger, premier du genre en Algérie, est d’une longueur de 7,2 kilomètres et construite par la société française Alstom, et est destinée à soulager les flux de circulation souvent très lourds que connaît cette partie de cette ville de l’Est d’Alger. La société italienne Todini et la société algérienne ETRHB ont été chargées des travaux de génie civil. Les habitants se sont rendus en très grands nombres à la cérémonie d’inauguration, lancée par le ministre des Transports Amar Tou. Le premier voyage sur ce nouveau réseau a eu lieu entre le quartier de Bab Ezzouar, proche de l’aéroport, et Bordj El Kiffan. Cette section comporte 13 stations et 12 trains qui permettront de transporter entre 10 000 et 15 000 passagers par jour pour un prix de 20 dinars, de 6 heures à 21 heures.

A terme, ce réseau de tram s’étendra sur 23 kilomètres, jusqu’au quartier est de Hussein Dey à Dergana. Le projet coûtera 35 milliards de dinars, et le nombre total de stations sera de 38. "Aucun délai n’a été fixé pour l’achèvement de ce projet", a déclaré le porte-parole d’Alstom, Eric Lenoir. "Nous avancerons en fonction des besoins." "Dans une ville ancienne comme Alger, les infrastructures souterraines mises à jour sont souvent en mauvais état", a expliqué le ministre des Transports. "Il est donc nécessaire de les réparer, de coordonner les travaux et de définir des délais, ce qui est la partie la plus difficile." Sur les 17 projets de tramway envisagés en Algérie, trois sont actuellement en cours à Alger, Oran et Constantine. Six autres en sont au stade des études de mise en service, et huit au stade des études de faisabilité.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après Magharebia