ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie mobilise les Etats du Sahel contre le terrorisme

 
L’Algérie cherche à accentuer les efforts dans la lutte contre le terrorisme en coopération avec les Etats du Sahel.
vendredi 13 mai 2011.

L'Algérie mobilise les Etats du Sahel contre le terrorisme. Cet effort régional de lutte contre al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI) a été l’objet d’un récent sommet organisé à Bamako, la capitale malienne. Cette réunion de la Commission conjointe des chefs d’état-major de la région du Sahel (CEMOC) a rassemblé l’Algérie, le Mali, la Mauritanie et le Niger. Elle a coïncidé avec une visite du chef d’état-major de l’armée algérienne, le général Gaid Salah, venu afficher clairement les préoccupations partagées par ces pays. "Aucun pays du Sahel ne peut répondre seul, parce que la stabilité de la sous-région est étroitement liée à la coopération régionale destinée à contrer tous les dangers, d’où qu’ils viennent", a affirmé le général Salah lors de cette réunion du 29 avril. Il a également souligné que "plus que jamais, il est temps de renforcer la coopération, l’assistance mutuelle et les efforts communs pour combattre le terrorisme et éradiquer tous les risques et facteurs liés à la subversion et à l’instabilité, afin que nos pays puissent en éviter les terribles conséquences."

Il a réitéré sa conviction que la coopération est "la seule manière de surmonter le problème dévastateur du terrorisme." Cette conférence de Bamako a été organisée au lendemain de plusieurs initiatives prises par les autorités algériennes dans l’objectif du renforcement de la sécurité sur les frontières sud, notamment la construction de nouvelles bases militaires. Les spécialistes algériens ont également récemment lancé la formation de 20 miliciens locaux dans la région d’Ikidiane, dans le nord du Mali. L’Algérie fait tout ce qu’elle peut pour protéger ses frontières, a déclaré le ministre de l’Intérieur Daho Ould Kablia aux journalistes le 28 avril. Plus tôt dans le mois, il s’était rendu dans les régions situées le long de la frontière avec le Mali et le Niger, où il avait rencontré des personnalités locales pour tenter d’obtenir leur coopération dans les efforts d’éradication du terrorisme. L’Algérie apporte également une aide financière au Mali pour tenter de prévenir les incursions d’AQMI. Cette assistance vise à empêcher le groupe terroriste de s’implanter sur le plateau de Djado, entre la Libye et le Niger.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après Magharebia