ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie dévoile sa vision du tourisme régional

 
Le gouvernement algérien ambitionne de développer le secteur du tourisme en Algérie mais semble avoir du mal à définir la bonne stratégie pour le faire.
mercredi 1er juin 2011.

Après que les soulèvements populaires aient coûté cher aux économies tunisienne et égyptienne, les autorités algériennes ont cherche à promouvoir l’Algérie comme la meilleure destination de voyage de la région. Le 12ème Salon du tourisme et des voyages (SITEV 2011), qui s’est achevé le 21 mai, a eu pour objectif de faire connaître les sites touristiques du pays. Ce sont plus de 250 exposants locaux et étrangers qui ont participé à cet évènement de quatre jours à Alger. "L’Algérie n’a, à aucun moment, envisagé de tirer profit de la situation générée par les troubles en Tunisie et en Egypte, a déclaré Smail Mimoun, Ministre du Tourisme, lors de la cérémonie d’ouverture.

L’objectif est de relancer le secteur du tourisme en Algérie, par un plan quinquennal qui prévoit la réalisation de centaines d’infrastructure touristique sur la période 2010-2014. Selon le Ministère, l’Algérie a reçu au titre de l’année plus de 2 millions de touristes "qui, au vu de l’amélioration de la situation sécuritaire, commencent à reprendre confiance en cette destination". "La position géographique de l’Algérie est une bonne donne dont les opérateurs algériens espèrent tirer profit pour attirer les touristes," a dit Mimoune, ajoutant que le pays" occupe une position centrale dans le Maghreb". "Son climat méditerranéen est doux et modéré au Nord, aride et sec au Sud", a-t-il précisé. "Ce volet est considéré comme un atout, voire un avantage dont pourrait profiter notre tourisme." Magharebia a appris aussi que le gouvernement a décidé cette semaine d’accélérer l’examen des projets touristiques, bloqué ces 12 dernières années par des procédures bureaucratiques.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après Magharebia