ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Dix nouveaux partis politiques en Algérie

 
Une dizaine de nouveaux partis politiques ont été autorisés en Algérie à quelques mois des élections législatives de mai 2012.
vendredi 27 janvier 2012.

L'Algérie autorise dix nouveaux partis politiques. Le ministère algérien de l’Intérieur a autorisé, mardi 24 janvier, la création de dix nouveaux partis politiques en Algérie, notamment trois partis islamistes modérés, a fait savoir l’agence APS. Lundi, Abdellah Djaballah, le leader du nouveau Front islamiste pour la justice et le développement (FJD-El Adala), a demandé que les élections législatives du mois de mai soient reportées de deux mois pour laisser à ces partis plus de temps pour se préparer.

Le FJD-El Adala, le Mouvement des citoyens libres (MCL), l’Union pour la démocratie et la République (UDR), le Parti pour la liberté et la justice (PLJ), Jil Jadid (JJ), le Front national pour la justice sociale (FNJS), le Front algérien nouveau (FAN), le Front El Moustakbal (FM), le Parti de la jeunesse (PJ) et le Parti El Karama (PK) peuvent désormais tenir leur congrès constitutif, a indiqué le ministère.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après Magharebia