ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Amar Ghoul épinglé dans l’affaire de l’autoroute Est-Ouest

 
Le ministre Amar Ghoul a refusé de répondre aux questions des journalistes concernant des accusations qu’il aurait perçu des pots-de-vin dans l’affaire de l’autoroute Est-Ouest.
lundi 12 novembre 2012.

Amar Ghoul épinglé dans l'affaire de l'autoroute Est-Ouest. Amar Ghoul qui a animé hier une conférence de presse s’est, de fait, refusé à se prononcer sur des accusations de malversations qui lui ont été portées en relation avec ce projet et rapportées récemment par un média national. Elusif, le ministre des Travaux publics a affirmé qu’il a « déja tout dit » à propos de ce dossier comme il a refusé de se prononcer sur l’aspect notamment judiciaire de cette affaire. En ce sens, Amar Ghoul argue d’être « un responsable » qui assume ce statut et ses prérogatives.

Or, le ministre des Travaux publics Amar Ghoul ne veut pas interférer dans les prérogatives d’autres instances ou institutions, d’autant plus que « chacun doit faire son travail » et même si Amar Ghoul déclare l’« avoir fait » sans être davantage explicite. Lors de cette conférence de presse qui a clôturé une journée d’information sur les réalisations et perspectives du secteur des travaux publics, le ministre de tutelle s’est voulu serein, optimiste sur la livraison totale de l’autoroute Est-Ouest.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après Le Soir d’Algérie