ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie et les Etats-Unis discutent du Mali

 
L’Algérie et les Etats-Unis estiment que les groupes extrémistes présents au nord du Mali représentent une menace pour la sécurité de la region.
mardi 11 décembre 2012.

L'Algérie et les Etats-Unis discutent du Mali. Le vice-secrétaire d’Etat américain William Burns s’est rendu en Algérie, le jeudi 6 décembre, pour évoquer la situation au Mali et les moyens de renforcer la coopération bilatérale. L’Algérie et les Etats-Unis partagent une "préoccupation commune" sur "le danger que représentent les groupes extrémistes violents qui utilisent le nord du Mali comme un hâvre de sécurité", selon Burns. "Les Etats-Unis appuient la position leader de l’Algérie en faveur de la promotion du dialogue politique entre le gouvernement intérimaire malien et les Touaregs du Mali", a déclaré ce haut diplomate américain aux journalistes lors d’une conférence de presse organisée à l’ambassade des Etats-Unis à Alger.

Sur la question de savoir comment résoudre les problèmes sécuritaires que connaît la région, Burns a déclaré que son pays était favorable à un renforcement de la coopération en matière de lutte contre le terrorisme avec le Mali et ses voisins, ainsi qu’à une éventuelle force multinationale placée sous commandement africain. Il a également souhaité un renforcement des patrouilles aux frontières pour lutter contre l’entrée d’armes et de combattants au Mali.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après Magharebia