ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie veut prévenir le départ de djihadistes algériens en Syrie

 
L’Algérie a renforcé la lutte contre les réseaux de recrutement de djihadistes algériens en partance pour le djihad la Syrie.
mardi 1er octobre 2013.

L'Algérie veut prévenir le départ de djihadistes algériens en Syrie. Le nombre de jihadistes algériens allant combattre en Syrie pour le compte de Jabhat al-Nusra, affilié à al-Qaida, et pour d’autres groupes est tombé à moins de trente, selon les services de sécurité algériens. Ce nombre de combattants algériens est l’un des plus faible au Maghreb et dans le monde arabe. Les services de sécurité s’attendaient à une augmentation du nombre d’Algériens prêts à rejoindre l’opposition armée en Syrie, en particulier après les appels au jihad lancés par certains imams. Or, c’est l’inverse qui s’est produit.

Outre la campagne sécuritaire destinée à traquer les réseaux de recrutement, les prédicateurs et les théologiens ont lancé de nombreux appels demandant aux jeunes de ne pas se laisser duper par les fatwas appelant au jihad en Syrie. "Ce soi-disant jihad en Syrie est en réalité un combat séditieux", a expliqué Cheikh Chemseddine lors d’un appel lancé sur une chaîne de télévision privée.

Pour sa part, le spécialiste militaire Taher Ben Thamer impute cette baisse aux succès enregistrés par les services de sécurité dans le démantèlement des cellules de recrutement jihadistes. "La surveillance menée par les services de sécurité et les contrôles à la frontière orientale ont contribué de manière importante à la baisse du nombre de jeunes partant en Syrie via la Libye, puis la Turquie", a-t-il ajouté.

Synthèse de la rédaction, www.algerie-dz.com
D’après Magharebia