ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le piratage nuit à l’informatique en Algérie

 
L’utilisation massive de logiciels piratés en Algérie est l’une des principales raisons du retard du secteur de l’informatique en Algérie.
mardi 20 mai 2014.

Le piratage nuit à l'informatique en Algérie. Selon l’Office National des Droits d’Auteur et Droits Voisins (ONDA) et Microsoft Algérie, l’Algérie est l’un des pays du monde où l’utilisation des logiciels et d’autres contenus piratés (films, musique...etc) est la plus répandue. La culture du piratage est si répandue en Algérie que peu de sociétés informatiques sont créés en Algérie et peu de géants informatiques internationaux osent s’aventurer dans le marché algérien.

Une situation rendue possible par le manque de volonté politique des dirigeants algériens de moderniser l’économie algérienne pour attirer les investisseurs étrangers notamment les géants de l’informatique, et par leur manque de volonté d’instaurer un véritable Etat de droit en Algérie où de brillants informaticiens algériens et étrangers pourront y créer des sociétés et des emplois sans risquer d’être fortement pénalisés par un piratage massif de leurs produits. Le retard de l’Algérie dans le secteur de l’informatique est d’ailleurs l’une des plus grandes vulnérabilités de l’Algérie dans un 21e siècle dominé par les technologies de l’information.

Par la rédaction, www.algerie-dz.com