ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie et la Tunisie vont renforcer leur coopération sécuritaire

 
L’Algérie et la Tunisie sont décidées à renforcer leur coopération sécuritaire dans la lutte contre le terrorisme.
mercredi 23 juillet 2014.

L'Algérie et la Tunisie vont renforcer leur coopération sécuritaire. Moins d’une semaine après que des terroristes aient abattu quinze soldats le long de la frontière entre la Tunisie et l’Algérie, le Premier ministre Mehdi Jomaa s’est rendu ce mardi 22 juillet à Tebessa à la tête d’une délégation de haut niveau. Le chef du gouvernement intérimaire tunisien est accompagné par de hauts responsables de la sécurité et de l’armée. Il devrait rencontrer son homologue algérien Abdelmalek Sellal pour parler de "coopération et de coordination" dans le domaine militaire, ont précisé les services de la primature dans un communiqué.

Alors que la Tunisie a décrété trois jours de deuil national pour les soldats abattus dans le Jebel Chaambi, l’Algérie s’est engagée à aider son voisin à "exterminer le terrorisme". L’Algérie a déjà renforcé la surveillance de sa frontière orientale, dans le cadre d’un accord de lutte antiterroriste et de sécurité frontalière signé avec la Tunisie en mai dernier et en vertu d’un accord de coopération militaire conclu en juin.

Après cette attaque dans le Jebel Chaambi, Bouteflika a donné son accord à deux opérations militaires le long de la frontière, impliquant la participation d’au moins huit mille soldats algériens et de quelque six mille soldats tunisiens, a fait savoir le quotidien El Khabar dans son édition de dimanche 20 juillet. La Tunisie et l’Algérie sont convenues de lancer une série d’opérations militaires concurrentes, dans le cadre d’une stratégie sécuritaire à long terme destinée à éliminer les groupes terroristes le long de leur frontière commune.

Synthèse de la rédaction, www.algerie-dz.com
D’après Magharebia