ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie rejette les accusations du Maroc sur l’incident frontalier

 
L’Algérie a dénoncé les fausses accusations du Maroc à propos de l’implication d’un soldat algérien dans la blessure d’un citoyen marocain.
mercredi 22 octobre 2014.

L'Algérie rejette les accusations du Maroc sur l'incident frontalier. En effet, selon la version officielle marocaine, un soldat algérien aurait tiré sur un groupe de civils marocains sur la partie marocaine de la frontière entre l’Algérie et le Maroc, et ce tir aurait causé des blessures graves au visage d’un citoyen marocain.

Une version marocaine rejetée par l’Algérie où les autorités affirment que le soldat algérien aurait fait des tirs de sommation contre un groupe de contrebandiers marocains qui lancaient des pierres contre les soldats algériens, et le soldat algérien n’aurait à ce titre pas pu blesser le citoyen marocain.

L’Algérie accuse à ce titre le Maroc d’exploiter cet incident à des fins politiciennes pour alimenter l’animosité des autorités marocaines contre l’Algérie.

Par la rédaction, www.algerie-dz.com