ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’année 2017 s’annonce difficile pour l’Algérie et les Algériens

 
L’année 2017 pourrait être difficile pour l’Algérie et les Algériens en raison de la faiblesse des revenus pétroliers.
mardi 3 janvier 2017.

L'année 2017 s'annonce difficile pour l'Algérie et les Algériens En effet, le budget de l’Etat algérien dépend à plus de 60% des revenus pétroliers, et la baisse de ces revenus en 2015 et en 2016 a fortement réduit la capacité de l’Algérie de financer ses énormes programmes sociaux et ses investissements publics.

Des programmes sociaux budgétivores gangrénés par la corruption, le détournement de l’argent public et la mauvaise gestion. En effet, ce sont ainsi des dizaines de milliards de dollars d’argent public qui sont dépensés chaque année d’une manière irresponsable et peu transparente. Une politique désastreuse de la gestion de l’argent public qui réduit la sécurité financière de l’Algérie qui voit ses réserves de change baisser fortement.

Cette situation financière et économique difficile de l’Algérie plombe la valeur du dinar algérien qui a énormément baissé en 2016. En effet, les Algériens qui veulent acheter des euros pour étudier ou visiter un pays étranger n’ont d’autre choix que de se procurer des euros au prix fort dans le marché noir des devises (1 euro = plus de 180 dinars).

L’Algérie et le peuple algérien méritent mieux mais malheureusement, des politicards incompétents et corrompus contrôlent le pouvoir en Algérie et refusent d’instaurer une vraie méritocratie à tous les niveaux de l’Etat algérien pour sortir l’Algérie de son sous-développement.

© Copyright www.algerie-dz.com