ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

La réforme des subventions en Algérie se fera après la présidentielle 2019

 
La réforme des subventions en Algérie va se faire après l’élection présidentielle de 2019 selon Ahmed Ouyahia.
lundi 16 avril 2018.

La réforme des subventions en Algérie se fera après la présidentielle 2019. Sujet qui irrite le front social, la réforme du système des subventions et des transferts sociaux en Algérie qui pèse désormais lourdement sur le budget de l’Etat dans un contexte marqué par l’amenuisement des ressources financières, est reléguée selon le premier ministre Ahmed Ouyahia pour après la présidentielle de 2019.

Ahmed Ouyahia, qui est intervenu avant-hier lors d’une conférence de presse, a donné, en effet, le second semestre 2019 comme échéance à la mise en œuvre des mesures à prendre en vue de rationaliser la politique sociale de l’Etat. « Le système des subventions tel qu’il est aujourd’hui pèche par son manque de ciblage. Il bénéficie y compris à ceux qui ont un revenu dépassant le 1 million DZD par mois et c’est inacceptable », a-t-il souligné. Il a également indiqué que son gouvernement a lancé deux chantiers pour réformer ce système : le premier au niveau du ministère des Finances qui travaille en collaboration avec la Banque mondiale en vue de de reconsidérer la politique des subventions et le deuxième au niveau du ministère de l’Intérieur et des collectivités locales qui gère la numérisation du fichier national de l’état civil en vue d’identifier les catégories devant bénéficier de ces subventions.

Dans ce contexte, le premier ministre est revenu sur la situation économique de l’Algérie en faisant appel aux indicateurs monétaires et financiers de l’année passée (2017), prévoyant une année 2018 plutôt meilleure. Ouyahia a rappelé que la croissance a un peu ralenti en 2017 comparativement à 2016, passant de 3,5% à 2,2% et ce, à cause de la baisse des prix des hydrocarbures qui a induit une contraction des recettes d’exportations (-2,7%) par rapport à l’année précédente.

Synthèse de la rédaction, www.algerie-dz.com
D’après Le Soir d’Algérie