ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

6000 logements pour les sinistrés de Boumerdès

 
Six mille logements seront distribués au profit des sinistrés du séisme du 21 mai 2003 d’ici à la fin de l’année à Boumerdès », a déclaré jeudi dernier le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, M. Hamimid, en visite d’inspection et de travail dans la wilaya.
samedi 30 avril 2005.

M. Hamimid, dont c’est la 4e visite dans la wilaya depuis le début de l’année, a classé les chantiers de Boumerdès en trois catégories. Des chantiers qui tournent normalement et dont on attend la livraison des logements (un total de 1760) vers la fin juin, comme prévu et qui sont : 300 logts à Corso, 300 à Khemis El Khechna, 360 à Zemouri II et 800 à Boumerdès. D’autres chantiers qui fonctionnent à un rythme moyen, auxquels il est demandé de fournir « plus d’efforts pour accélérer la cadence et mettre de l’organisation dans leurs rangs », sont au nombre de 14 et devraient livrer un total de 4170 logements. On cite dans ce registre ceux de Zemmouri I, Khemis El Khechna (EBA), Bordj Menaiel (80 logts), Dellys (440), Boudouaou (250).

Afin d’aider les entreprises à surmonter le manque de sable dont elles se plaignent, le wali a promis de signer des arrêtés les autorisant à en extraire temporairement de certains gisements. La dernière catégorie, c’est celle que qualifiera le ministre de « chantier à problèmee ». Là on cite ceux de Dellys (400 logts.), Issers (300), Si Mustapha, Tidjelabine, Ouled Hedadj et Sidi Daoud, entre autres. M. Hamimid a décidé de placer une bonne partie des 13 entreprises privées engagées dans ces chantiers « sous haute surveillance durant deux semaines ». Ce qui équivaut à un sursis. « Ou vous mettez tous les moyens nécessaires pour respecter vos engagements, ou on résilie le contrat ! », a-t-il déclaré aux chefs d’entreprise.Les 2000 logements restants (le programme en compte 8000) seront distribués au cours de l’années prochaine. Ainsi, au 2e semestre de l’année 2006, tous les sinistrés de la wilaya de Boumerdès seront relogés, a promis M. Hamimid.

Par Kamel Omar, elwatan.com