ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Malika Ighilahriz n’est plus

 
La moudjahida Malika Ighilahriz est décédée, hier soir, à l’âge de 67 ans.
mardi 10 mai 2005.

Louisette Ighilahriz, soeur de la défunte Malika Ighilahriz.Sœur cadette de Louisette, la défunte a été accompagnée à sa dernière demeure, hier, au cimetière de Dély Ibrahim, par de nombreux compagnons d’armes. Moins médiatisée que son illustre sœur qui a fait partie, elle aussi, du réseau des poseurs de bombes et qui a connu les pires atrocités de la part des hommes d’Aussaresses, Malika a été arrêtée le 6 août 1957.

Torturée par le lieutenant Schmitt dans les locaux de l’école Sarouy (basse Casbah), elle sera internée successivement à Serkadji et à Toulouse, en France. Juriste de formation, Malika Ighilahriz a été de tous les combats pour l’émancipation de la femme et la liberté d’expression. « Je perds ma sœur jumelle ; elle ne m’a jamais quittée, même au plus fort de la Bataille d’Alger. Comme moi, elle a été atrocement torturée par l’armée française », nous dira Louisette, en pleurs.

Malika laisse derrière elle sa famille et les deux derniers survivants du réseau Jeanson : Rachid Ferrahi et Ghania Belgaïd.

Par El Watan