ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Discussions sur les objectifs du millénaire à Alger

 
Alger va abriter jeudi et vendredi prochains trois ateliers consultatifs visant à examiner, au titre de la région Afrique du Nord, la position commune africaine sur les objectifs du millénaire pour le Développement (OMD) qui sera soumise au prochain sommet de l’Union africaine, a annoncé le ministère des Affaires étrangères.
jeudi 19 mai 2005.

Dans un communiqué publié mercredi dans la capitale algérienne, le ministère précise que ces consultations seront organisées par la Commission de l’Union africaine et les Etats membres du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD), en collaboration avec les Communautés économiques régionales, la Commission économique pour l’Afrique (CEA), la Banque africaine de développement (BAD), le PNUD et d’autres partenaires.

Le document portant "Position commune de l’Afrique sur les OMD a été élaboré par la Commission de l’UA, en étroite consultation avec le secrétariat du NEPAD, les Communautés économiques régionales, la Commission économique pour l’Afrique et la BAD, conformément à un mandat de l’Assemblée de l’UA tenue à Abuja, au Nigeria, en janvier 2005.

Il sera soumis au sommet de l’UA de juillet 2005, pour examen, en tant que contribution africaine au sommet des Nations unies de septembre 2005, sur l’évaluation à mi-parcours des Objectifs du millénaire pour le développement.

Dans son communiqué, le ministère algérien des Affaires étrangères relève qu’il est "impératif et aussi important d’engager une large consultation avec les secteurs intéressés sur la manière de donner une signification à ces OMD dans l’agenda du développement en Afrique", afin de donner une "analyse précise des progrès et des contraintes" dans leur mise en oeuvre en Afrique.

Le communiqué indique que l’objectif des ateliers d’Alger est de "susciter un dialogue régional sur la valeur et la pertinence des OMD pour l’Agenda du développement en Afrique, et pour les actions revêtant une importance particulière que les dirigeants africains, les organismes régionaux et les partenaires de développement doivent prendre pour accélérer la progression de l’Afrique vers la concrétisation" de ces objectifs.

Parmi ces objectifs, le ministère relève en premier lieu la promotion d’un dialogue entre les différentes parties prenantes sur les progrès obtenus par l’Afrique dans la réalisation des OMD, les "principales réalisations et contraintes et la voie recommandée à suivre".

La synthèse des ateliers sous-régionaux d’Alger sera présentée sous forme de rapport comportant une synthèse des divers avis émis et "actions suggérées".

Les conclusions seront intégrées dans le projet du rapport de l’UN-NEPAD ainsi que dans le document final contenant la position commune africaine sur les OMD, ajoute le ministère.

Source : PANAPRESS