ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie riche d’une cagnotte de 46 milliards

 
Avec la flambée des prix du pétrole, l’Algérie ne cesse de battre des records d’entrées en devises. La cagnotte actuelle estimée à 46 milliards couvriraient trois ans d’importations.
samedi 11 juin 2005.

Selon le gouverneur de la Banque d’Algérie, monsieur Laksaci, l’Algérie dispose d’un trésor de guerre estimé à 46 milliards de dollars en réserves de change.

Les prix élevés du pétrole ces dernières années, dont le baril s’échangeait entre 47 et 50 dollars, sont naturellement à l’origine d’une embellie financière qui garanti à l’Algérie la couverture de trois ans d’importations.

Autre effet positif de l’énorme cagnotte, la balance de paiements de l’Algérie se retrouve stabilisée, ce qui est un excellent argument pour les investisseurs étrangers qui voient en notre pays, une opportunité d’investissement plus que jamais intéressante.

Autre bénéficiaire de la bonne santé financière de l’Algérie, le président Bouteflika lui même. En effet, avec autant de réserves, il a les moyens financiers nécessaires pour mener la politique de réforme de l’économie algérienne et ainsi, améliorer le quotidien de millions d’algériens impatients de voir les fruits de la cagnotte.

L’urgence des reformes économiques notamment en terme de réduction de la dépendance de l’Algérie vis-à-vis de la rente pétrolière impose une grande volonté pour mener les reformes adéquates à même de renforcer la croissance créatrice d’emplois et de richesse.

Mourad, algérie-dz.com