ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Alger : La criminalité explose

 
Alger la Blanche est en passe de surclasser Oran et devenir la capitale incontestée du crime et du banditisme. Rendu public par la police, les chiffres des agressions et des vols à main armée inquiètent.
vendredi 29 juillet 2005.

Alger dite la blanche est en passe de devenir une capitale du crime.Quotidiennement, les criminels sont traqués et les résultats de ce pistage, se traduisant souvent par l’arrestation des auteurs des méfaits commis ici et là dans la capitale, sont communiqués de manière hebdomadaire au niveau du commissariat central d’Alger. En effet, la cellule de communication de cette institution relevant de la Dgsn vient de décider de la tenue d’un point de presse, au moins une fois par semaine pour rendre publics les résultats de la lutte contre la criminalité. Hier, on a fait part, de la capture de l’auteur d’un vol commis, le 3 juillet dernier en plein jour, dans une bijouterie se trouvant dans la circonscription de Chéraga.

On apprendra également que six individus, auteurs d’un kidnapping dans la même localité de Chéraga ont été écroués sur décision du tribunal. Ce qui a été aussi le sort d’un repris de justice résidant au Bd Zighout Youcef (Alger-Centre) et ayant cambriolé l’appartement de sa voisine, quelques jours après le départ de celle-ci en vacances. Les détails de ces affaires, désormais résolues, ont été révélés au grand jour hier, lors d’une conférence de presse qu’ont animée conjointement MM.Sissani Abdelkrim et Derrar Abdelghani, respectivement chefs de deux sections de police judiciaire (PJ), l’une relevant de la sûreté de daïra de Chéraga et l’autre de celle de Sidi M’hamed. M.Sissani expliquera en premier lieu comment un vieux bijoutier de 66 ans a été agressé à l’intérieur de son magasin situé au centre de Chéraga.

Il dira en ce sens qu’au moment où ce commerçant s’apprêtait à nettoyer sa boutique, c’est-à-dire aux environs de 9h30 dans la matinée du 3 juillet courant, un individu cagoulé, vêtu d’une kachabia, lui asséna violemment des coups de poing dans le but de l’assommer et de procéder ensuite au vol des bijoux exposés à la vente. En effet, après avoir accompli sa sale besogne, le voleur répondant aux initiales de H. M. (22 ans) prend la fuite en subtilisant une quantité d’or estimée à 2,5 kg. Les éléments de la police judiciaire, une fois alertés, débarquent sur les lieux et décèlent au cours des constatations d’usage, des empreintes qu’ils confient au laboratoire de Châteauneuf pour identification. Et c’est ainsi que quelques jours plus tard, soit le 15 juillet dernier, H. M. a été arrêté et placé sous mandat de dépôt après présentation devant la justice.

D’autre part, six individus propriétaires d’un magasin de vente de téléphones portables ayant fait l’objet d’un vol, ont voulu, semble-t-il, faire justice eux-mêmes en procédant carrément au kidnapping de celui qui était à leurs yeux, l’auteur de cette infraction. Résultat, les six personnes sus-citées se retrouvent derrière les barreaux après interpellation. Idem pour le repris de justice évoqué plus haut ayant tenté de cambrioler l’appartement de sa voisine et ayant été arrêté avant-hier par la PJ de de Sidi M’hamed.

Par l’Expression