ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Ali Benhadj en prison

 
Ali Benhadj, l’ex-dirigeant du FIS, le Front Islamique du Salut, a été interpellé par la police et poursuivi par le tribunal d’Alger pour « apologie de crimes terroristes et incitation au meurtre ».
dimanche 31 juillet 2005.

Ali Benhadj, l'ex-numéro deux du FIS, a été interpellé et inculpé pour apologie de crimes terroristes.Ali Benhadj a été interpellé après avoir fait des déclarations sur la chaîne Al-Jazira sur le rapt des deux diplomates enlevés en Irak peu avant leur éxécution. Il a été inculpé pour "apologie de crimes terroristes, incitation au meurtre et publication d’écrits faisant l’apologie du terrorisme", selon une source judiciaire.

L’ex-numéro 2 du FIS, Ali Benhadj, a été placé en détention provisoire, alors que son frère, Abdelhamid Belhadj, a été placé sous contrôle judiciaire pour "publication d’écrits faisant l’apologie du terrorisme", précise-t-on de même source.

Une information judiciaire a également été ouverte samedi par le procureur de la République près le tribunal d’Hussein Dey à Alger contre les auteurs et les commanditaires de l’enlèvement et de l’assassinat des deux diplomates algériens, Ali Belaroussi et Azzedine Belkadi, a ajouté cette source judiciaire.

Ali Benhadj avait déclaré sur la chaîne Al-Jazira que les deux diplomates algériens avaient été enlevés "en tant que diplomates et ambassadeurs", estimant qu’"en accréditant des ambassadeurs et des diplomates dans un pays sous occupation, (leur) Etat ne fait que légitimer cette occupation, ce qui est inacceptable aux plans de la charia et de la politique".

Par France 2