ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Lutte contre le vol de téléphones mobiles en Algérie

 
Pour lutter contre le phénomène du vol de téléphones mobiles en Algérie, l’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications lance un projet en partenariat avec les opérateurs de téléphonie mobile Djezzy, Mobilis et Nedjma et la DGSN.
mardi 16 août 2005.

Le vol de téléphones mobiles en Algérie est devenu un phénomène inquiétant.Ce nouveau système qui sera prochainement opérationnel en Algérie, permettra, indique-t-on, de bloquer automatiquement les puces volées après la déclaration au niveau du commissariat de police. Le blocage de la puce se fera, dira-t-on, en un laps de temps très court. Les voleurs ne pourront pas utiliser, note-t-on, ni la puce ni le téléphone portable volé puisque la DGSN transmettra directement un fichier informatisé des téléphones mobiles volés aux opérateurs qui procéderont au blocage des puces.

Les opérateurs vont installer d’abord un équipement spécifique au niveau de leurs réseaux qui sera relié directement à la plate-forme de l’ARPT et feront des tests techniques avant le lancement de cette opération. Cette dernière sera opérationnelle avant la fin de l’année en cours. Elle sera suivie, précise-t-on, d’une campagne d’information sur le vol de téléphones portables à travers la presse écrite et audiovisuelle.

Plus de 5 000 portables volés à Alger
Il y a lieu de rappeler que plus de 5 000 téléphones portables volés ont été recensés uniquement au niveau de la wilaya d’Alger depuis le début de l’année. Les trois opérateurs de téléphonie mobile Djezzy, Mobilis et Nedjma ont lancé, selon des sources concordantes, une campagne de sensibilisation contre le vol de téléphones portables à Alger mais aussi dans toute l’Algérie. Cette campagne est initiée, selon nos sources, en collaboration avec l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT) pour sensibiliser les abonnés sur ce phénomène.

Ces opérateurs ont envoyé ces derniers jours des petits messages (SMS) à leurs abonnés disant : “Prenez garde ! Ne tentez pas les voleurs de téléphones portables.” La campagne de sensibilisation est étroitement liée, indiquent les mêmes sources, au projet de lutte contre le vol de téléphones portables regroupant l’ARPT, Djezzy, Mobilis, Nedjma et la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). Les opérateurs vont mettre en place, indiquent nos interlocuteurs, une plate-forme spécifique disposant d’une base de données sur leurs clientèles respectives, notamment leurs numéros de téléphone.

Synthèse de Souad
D’après Liberté