ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Des terroristes tunisiens arrêtés en Algérie

 
Selon Liberté, cinq terroristes tunisiens ont été arrêtés à Rihan (près d’Annaba), dans l’est de l’Algérie.
samedi 27 août 2005.

Les terroristes du GSPC infestent les monts forestiers en Algérie.L’arrestation de ces islamistes armés, en "formation paramilitaire depuis quelques semaines" chez le Groupe salafiste pour la prédiction et le combat (GSPC), a eu lieu à la faveur de la vaste opération de ratissage menée par l’armée algérienne dans les monts forestiers de l’Eddough, dans l’est de l’Algérie.

Ces islamistes tunisiens, selon leurs aveux, devaient ensuite rentrer dans leur pays pour y créer des "foyers du djihad", indique pour sa part le journal arabophone "El Youm".

En avril, six islamistes armés de nationalité tunisienne, se faisant passer pour des étudiants, ont été arrêtés par les services de sécurité dans le quartier chic de Sainte-Thérèse à Annaba, au moment où ils s’apprêtaient à rejoindre les maquis du GSPC.

Au mois de juin, la police judiciaire algérienne, en collaboration avec Interpol, a neutralisé dans la cité universitaire de Sidi Ammar, à l’est d’Annaba, un réseau d’Al-Qaïda composé de six "étudiants" yéménites.

Les membres de ce réseau pirataient une ligne téléphonique pour des communications destinées à des correspondants non identifiés résidant au Liban, au Pakistan, en Inde, en Arabie saoudite, en Afghanistan et surtout en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis.

D’après AP