ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

3.000 mères célibataires en Algérie

 
S’exprimant sur les ondes de l’ENTV, Ould Abbas a affirmé que l’Algérie compterait 3.000 mères célibataires et 120.000 SDF.
vendredi 7 octobre 2005.

La pauvreté toucherait des millions de personnes en Algérie, selon la Banque Mondiale.Djamel Ould Abbas, le ministre de la Solidarité, a tenu à démentir les chiffres avancés par la Banque mondiale selon lesquels il existerait en Algérie au moins 7 millions de pauvres. M. Djamel Ould Abbas a insisté sur le fait qu’il n’y a pas de pauvres en Algérie. « Il n’y a que des nécessiteux ! », précisant que la Banque mondiale se base sur un vieil indicatif, selon lequel ceux qui ont moins d’un dollar sont pauvres.

M. Ould Abbas a indiqué qu’une « carte des démunis » est en train d’être établie par ses éléments, précisant que les chiffres avancés par le ministère sont basés sur des critères bien précis et qui diffèrent de ceux avancés par la Banque mondiale. M. Ould Abbas a indiqué lors de son passage à la radio que cette situation a engendré plus de 120.000 SDF en Algérie. Indiquant que 369 centres d’accueil ont été mis à la disposition de ces SDF, mais la majorité refuse l’aide offerte et préfère revenir à la rue.

Interrogé sur l’aide apportée aux familles des victimes de la tragédie nationale, le ministre de la Solidarité a indiqué que l’Etat a déployé un instrument juridique qui va protéger cette frange de la société à travers la charte pour la réconciliation nationale. « 60 milliards ont été débloqués par l’Etat et le reste représente l’ensemble des dons offerts par des bienfaiteurs », a précisé M. Ould Abbas, qui a tenu à saluer le sens de solidarité de la société civile. Il ajoute à ce sujet que pour ce Ramadhan, 400 restaurants seront mis à la disposition des nécessiteux. Pour ce qui est de l’emploi, le ministre a mis l’accent sur l’emploi flexible, indiquant que 462.000 emplois ont été enregistrés cette année. « Le CDI n’est plus une priorité aujourd’hui », précise-t-il encore.

S’exprimant sur la situation de la mère célibataire, le ministre a donné ce chiffre effarant : 3.000 mères célibataires sont enregistrées chaque année. Pour faire face à ce phénomène social, le ministre a proposé une aide financière pour la mère célibataire, afin de garder l’enfant au moins durant les six premiers mois de la naissance.

Synthèse de Rayane
D’après le Quotidien d’Oran