ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Grippe aviaire : L’Algérie préparée

 
Selon Amar Tou, l’Algérie a pris les précautions nécessaires pour faire face à une éventuelle apparition de la grisse aviaire sur le territoire national.
vendredi 21 octobre 2005.

Le virus de la grippe aviaire est une menace mondiale."Des mesures ont été prises au niveau des aéroports à travers le contrôle de tous les vols et des voyageurs et l’interdiction de toutes sortes de volailles", a précisé le ministre algérien.

Le plan d’action "prévoit aussi un suivi quotidien de l’évolution de cette maladie à l’étranger" et "des inspections et analyses" seront effectuées dans différentes régions du pays, a ajouté M. Tou.

Par ailleurs, "les investigations cliniques entreprises par les laboratoires du ministère de la Santé et celui de l’Agricultre n’ont révélé aucun indice qui permette de suspecter la présence du virus H5N1" en Algérie, toujours selon le ministre algérien.

L’Algérie a interdit toute importation intra-avicole ou des produits d’origine aviaire en provenance des pays affectés.

En parallèle, des campagnes de sensibilisation ont été menées à l’adresse des voyageurs qui se déplacent dans les pays contaminés, les exhortant à ne pas se rendre dans des fermes, des marchés de volailles et de ne pas entrer en contact avec des volailles vivantes.

Synthèse de Samir
D’après Xinhua