ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Grâce présidentielle en Algérie

 
A l’occasion du 51e anniversaire du déclenchement de la guerre d’indépendance en Algérie, le président de la république, Abdelaziz Bouteflika, a gracié 6778 détenus.
mardi 1er novembre 2005.

Abdelaziz Bouteflika, le président algérien.M. Bouteflika a également décidé d’accorder des remises partielles de peine de 7 à 11 mois, en fonction de la durée de la peine restant à purger, pour les autres personnes détenues condamnées définitivement, ajoute-t-on de même source.

Ces mesures, qui coïncident avec la célébration du 51e anniversaire de la Révolution du 1er novembre 1954 et de l’Aïd El-Fitr, s’inscrivent dans la "démarche constante" du président Bouteflika visant à "promouvoir et à renforcer les valeurs de solidarité, d’entraide et de pardon dans la société", précise le communiqué de la présidence algérienne.

Synthèse de Ahlem
D’après Liberté