ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Anniversaire de la Guerre d’Algérie

 
Hier mardi, l’Algérie célébrait le 51ème anniversaire du déclenchement de la Guerre de Libération sur fond de refroidissement des relations avec la France suite à l’adoption par le parlement français d’une loi qui mettait l’accent sur le rôle positif de la colonisation.
mercredi 2 novembre 2005.

Bouteflika et Chirac ambitionne de signer un traité d'amitié entre l'Algérie et la France.Le texte adopté le 23 février est considéré en Algérie comme une apologie du colonialisme. Il a soulevé une véritable levée de boucliers en Algérie et dans certains milieux en France, jetant un froid en plein processus de "refondation" des relations entre les deux pays.

Avant l’affaire de la loi, les relations entre les deux pays s’étaient réchauffées jusqu’à atteindre un niveau appréciable de rapprochement, particulièrement depuis la visite du président français Jacques Chirac en mars 2003 et l’amorce d’un Traité d’amitié entre l’Algérie et la France.

Reste qu’à l’occasion du 51e anniversaire du déclenchement de la guerre d’Algérie, M. Chirac a écrit à son homologue algérien : "Notre travail commun pour l’enrichissement de notre partenariat d’exception nous a permis d’avancer rapidement sur les principaux axes de la déclaration d’Alger que nous avons signée à l’occasion de ma visite d’Etat en mars 2003 et qui doit aboutir à la conclusion d’un traité d’amitié entre nos deux pays."

Synthèse de Billal
D’après AP