ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Début du vote à l’étranger : Forte affluence en France

 
Le scrutin pour l’élection présidentielle a débuté, hier matin, à travers l’ensemble des 109 bureaux de vote en France qui ont ouvert leurs portes à 8h locales (7h d’Alger) pour accueillir les membres de la communauté algérienne en âge de voter.
dimanche 4 avril 2004.

À Paris et notamment au niveau des grandes circonscriptions électorales comme le consulat général, au cœur de la capitale française, Vitry-sur-Seine, Bobigny ou encore Nanterre, dans la grande banlieue, les électeurs se pressaient dès l’ouverture des bureaux de vote pour accomplir leur devoir électoral. Ils pourront voter jusqu’au 8 avril, les bureaux étant ouverts de 8h à 19h (heure française). 742 234 électeurs sont inscrits en France et dans les départements français d’outre-mer.

Pour cette élection présidentielle, le dispositif électoral a été adapté du fait de l’étalement du scrutin. Les électeurs, dont 41,30% sont des femmes, peuvent voter dans 18 centres de vote regroupant un total de 109 bureaux repartis à travers tout le territoire français, en fonction de l’implantation de la communauté nationale vivant en France.

En Grande-Bretagne, les 14 080 électeurs de la communauté algérienne établie dans ce pays ont commence, hier, à accomplir leur devoir électoral, au siège central du consulat d’Algérie à Londres, à l’instar des autres membres de la communauté établis à l’étranger. D’autres bureaux de vote seront ouverts, aujourd’hui, dans les villes intérieures de Manchestrer, Glasgow et Oxford ainsi que Dublin pour les Algériens établis en Irlande du Sud pour permettre à tous les électeurs de voter. L’ambassade et le consulat d’Algérie avaient déjà mené une vaste campagne de sensibilisation en mobilisant tous les moyens disponibles pour garantir une participation massive à ce grand événement national par le biais d’annonces dans la presse londonienne, à travers la chaîne satellitaire de la télévision algérienne et la diffusion des adresses des bureaux de vote, outre l’organisation de rencontres.

En Italie, l’opération de vote pour les Algériens résidant à Naples et à Milan (sud et nord de l’Italie) a commencé dans la même atmosphère. Pour ces deux circonscriptions électorales, le scrutin s’est ouvert dans les meilleures conditions et l’opération se poursuivra jusqu’au 8 avril de 8 heures locales (7 heures algériennes) à 19 heures afin de permettre aux Algériens résidant, inscrits sur ces deux bureaux, d’accomplir leur devoir électoral. Le consul d’Algérie à Naples, M. Mohamed Gaouar a fait remarquer qu’une faible participation a été enregistrée pour le moment, qui s’explique par le fait que beaucoup d’électeurs travaillent le samedi et qu’il n’est pas évident de faire l’impasse sur son travail pour venir voter comme à Rome ou à Naples ; la participation reste relativement faible en cette première journée. Un cas de figure prévisible, puisque, souligne-t-on hier, beaucoup d’Algériens travaillent et préfèrent venir plus nombreux le lendemain.

Enfin, aux États-Unis, 6 210 électeurs algériens recensés sont appelés à voter. Les huit bureaux de vote installés à travers ce pays vont accueillir les électeurs durant six jours (du 3 au 8 avril), et ce, conformément à la loi électorale afin de faciliter la participation des ressortissants qui résident loin des lieux de vote. Outre le centre de vote installé au niveau de l’ambassade d’Algérie à Washington, les 8 bureaux de vote sont installés respectivement à Washington, New York, Boston, San Francisco, Los Angeles, Houston, Chicago et Miami qui représentent les États où la communauté algérienne est plus fortement concentrée.

R. N., Liberté