ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Benflis reçu par Zeroual

 
Accompagné de Mme Anissa Boumediene, Ali Benflis a été reçu, hier, par l’ancien président de la République, Liamine Zeroual.
dimanche 4 avril 2004.

Aucune information n’a filtré de la rencontre qui a duré près d’une heure entre les deux hommes. Liamine Zeroual qui a raccompagné le candidat du FLN à l’élection du 8 avril, jusqu’à l’extérieur de son domicile situé au centre-ville de la wilaya de Batna, n’a fait aucune déclaration à la presse.

Mais avant cette rencontre, Ali Benflis a été contraint d’organiser son meeting dans la salle omnisports qui s’était avérée trop exiguë pour contenir une foule très nombreuse. Elle se compte par des dizaines de milliers de personnes qui avaient même forcé la porte du stade municipal. Selon des batnéens, le stade était déjà archicomble dans la matinée d’hier. Le wali de Batna, qui a cependant refusé d’autoriser la tenue de cette manifestation élection dans le stade du 1er-novembre, a intimé, selon des sources locales, aux forces de police de faire sortir les sympathisants de Ali Benflis qui se comptaient par dizaines de milliers autant dire que la ville de Batna lui était totalement acquise. Cela s’est vérifié à quelques minutes avant le début du meeting. La salle omnisports était pleine à craquer. Environ six mille voix scandaient “Benflis président”. Mais il y avait aussi du monde à l’extérieur. Les citoyens qui n’ont pas pu accéder à l’intérieur ont tenté vainement de se faire un chemin pour entendre les propositions de sortie de crise, du candidat Ali Benflis. Certains d’entre eux accusaient même le wali de vouloir saboter la manifestation électorale du candidat du FLN, parce que “Bouteflika n’avait pas pu rassembler autour de lui une foule aussi nombreuse”.

Avant d’arriver à Batna, Ali Benflis s’est arrêté à Aïn Touta. Toute la population est sortie dans la rue pour applaudir son candidat qui était obligé de monter sur son véhicule pour pouvoir s’adresser à elle. “Votez en masse, et surveillez vos voix”, revient comme un leitmotiv dans le discours de l’ancien Chef du gouvernement qui a commencé son périple dans la matinée dans la ville des Zibans. Biskra, ainsi que ces petites bourgades, Tolga, Ouled Djellal. Là aussi, il a été accueilli en triomphe.
Benflis s’étalera sur le renforcement de la pratique démocratique, la liberté de la presse et l’ouverture de l’audiovisuel.

S. R., Liberté