ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Bouteflika hospitalisé en France

 
Abdelaziz Bouteflika a été évacué en urgence à l’hôpital militaire du Val-de-Grâce (Paris) en France pour pour y subir un bilan médical approfondi à la suite de troubles digestifs.
dimanche 27 novembre 2005.

Abdelaziz Bouteflika est hospitalisé à Paris suite à des troubles au niveau de son appareil digestif.Cette décision fait suite à l’admission dans la matinée d’hier du Chef de l’Etat à l’hôpital militaire de Aïn Naadja à Alger pour des problèmes de « troubles au niveau de l’appareil digestif », diagnostic qui a contraint les médecins qui l’ont examiné à lui recommander « un bilan médical plus approndi » dans un hôpital parisien. Le communiqué de la Présidence de la République indique par ailleurs que « la situation clinique de Bouteflika n’est pas source d’inquiétudes ».

Durant la journée d’hier, les activités du Chef de l’Etat, Abdelaziz Bouteflika, avait été annulées sans que les services de la Présidence n’en aient indiqué les raisons. Le président devait, en effet, assister samedi matin aux travaux des conseils économiques et sociaux (CNES) africains réunis à Alger. Finalement, seul le discours qu’il devait prononcer à cette occasion a été lu à la tribune par le ministre de la Justice, M. Tayeb Belaïz.

Le déplacement qu’il devait effectuer à Barcelone dans le cadre du sommet euro-méditerranéen n’a pu se faire pour cette raison et la rencontre qu’il devait avoir avec Jacque Chirac a été purement et simplement annulées sans que les raisons ne soient rendues publiques. Ces derniers jours, les observateurs nationaux ce sont accordés à dire que, visiblement, le président de la République paraîssait assez fatigué lors de ses sorties de travail sans que l’on ne lui connaisse des antécédants de santé particulier hormis une intervention chirurgicale subie sur les reins en1985 au Etats-unis.

Contactée dans la soirée d’hier, une source autorisée de la Présidence nous a affirmé que « l’état de santé du président Bouteflika n’inspirait pas d’inquiétude particulière et qu’il sera de retour dans trois jours. »

Synthèse de Rayane
D’après El Watan