ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Mehenni s’exprime sur la Kabylie

 
Ferhat Mehenni, le porte-parole du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK), s’est dit favorable à une nouvelle charte universelle des droits des peuples.
lundi 28 novembre 2005.

Ferhat MehenniCette proposition a été faite par le chanteur kabyle engagé et porte-parole du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK) lors de son allocution devant les participants à la conférence des nations sans Etat en Méditerranée, tenue récemment dans la ville catalane de Barcelone, en Espagne.

Après avoir évoqué les différentes révoltes kabyles, depuis que cette région a perdu sa souveraineté « en tant que nation » en 1857, face à l’armée colonialiste française, jusqu’à l’insurrection militaire conduite par le FFS de Hocine Aït Ahmed en 1963, « le peuple kabyle, de l’avis de Ferhat M’henni, hésitait à s’affirmer devant un pouvoir sanguinaire et obtus ».

Pour lui, le printemps 2001 a été l’ultime provocation du pouvoir algérien ayant conduit à « rompre définitivement avec la démarche et l’idéologie du MCB, qui ont inspiré les partis politiques de la région, le FFS et le RCD » et se projeter dans la revendication d’autonomie régionale pour la Kabylie.

Synthèse de Kahina
D’après El Watan