ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Bouteflika dirige l’Algérie depuis Paris

 
Le président Abdelaziz Bouteflika continue de diriger l’Algérie depuis Paris où il est hospitalisé, affirme Abdelaziz Belkhadem.
mercredi 14 décembre 2005.

L'état de santé de Abdelaziz Bouteflika ne suscite pas d'inquiétude."Nous espérons que dans quelques jours il sera parmi nous", a déclaré Abdelaziz Belkhadem sur les ondes de la radio publique algérienne.

"Le président Bouteflika n’est pas en rupture avec les activités du pays. A partir de son lieu de convalescence, il continue à gérer les affaires de l’Etat et tout ce qui est du domaine des prérogatives du président de la République", a poursuivi Belkhadem, qui a rang de ministre d’Etat.

Après l’admission d’Abdelaziz Bouteflika à l’hôpital militaire du Val de Grâce le 26 novembre, un bulletin a officiellement annoncé le 5 décembre que le chef de l’Etat algérien avait été opéré d’un ulcère à l’estomac.

Aucune date n’a été avancée pour son retour en Algérie, où, rapportait lundi le quotidien El Watan, "l’inquiétude s’installe".

D’après Abdelaziz Belkhadem, Abdelaziz Bouteflika prend "toutes les décisions qui lui incombent, il les prend et répartit ses instructions sur ceux qui sont chargés de les mettre à exécution".

Prié de dire quand le chef de l’Etat algérien, réélu en 2004 pour un second mandat de cinq ans, allait revenir dans son pays, son représentant a répondu que cette question relevait d’un "avis médical et qu’on ne peut pas avancer de date à ce sujet".

Synthèse de Billal
D’après AP