ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

La nouvelle aérogare d’Alger opérationnelle en 2006

 
La mise en service de la nouvelle aérogare d’Alger est prévue pour fin mars 2006, annonce le ministre des Transports, Mohamed Maghlaoui.
dimanche 18 décembre 2005.

La nouvelle aérogare d'Alger devrait désengorger l'aéroport.Au forum hebdomadaire de l’ENTV, le ministre a assuré que tous les intervenants, aussi bien les Chinois, l’entreprise des Aéroports de Paris (ADEP) que les entreprises algériennes engagées dans ce projet, ont pratiquement terminé leurs travaux. « La nouvelle aérogare d’Alger sera sans doute mise en exploitation à la fin du premier trimestre », précise le ministre qui n’a, visiblement, pas voulu s’expliquer sur la date butoir qu’il s’était fixée avant, à savoir le 31 décembre 2005.

A une question sur la révision à la baisse des capacités de cette aérogare homologuée par l’organisation internationale de l’aviation civile IATA, le ministre dément en faisant remarquer qu’elle devrait permettre le transport de 6 millions de passagers conformément aux prévisions. De la même manière, il indique que la surface de la nouvelle aérogare est la même, c’est-à-dire 6 ha. Toujours au chapitre du transport aérien, M. Maghlaoui répète une nouvelle fois que le ciel algérien reste pour l’heure plombé pour les compagnies privées nationales ou étrangères. « On pourrait envisager une ouverture à la concurrence du transport aérien dans le futur pour une compagnie privée ou publique », répond-il, suggérant ainsi que le monopole de fait d’Air Algérie a encore de beaux jours devant lui.

En revanche, M. Maghlaoui s’affaire d’après son discours à arracher des parts du marché international via notamment les lignes Alger-Pékin et Alger-Montréal qu’Air Algérie voudrait desservir le plus tôt possible, puisque « les négociations sont bien avancées ».

Synthèse de Souad
D’après El Watan