ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Bouteflika aujourd’hui en Algérie

 
Abdelaziz Bouteflika rentre ce samedi en Algérie après plus d’un mois passé entre hospitalisation et convalescence en France.
samedi 31 décembre 2005.

Abdelaziz Bouteflika attendu à Alger ce samedi.En convalescence dans une résidence d’Etat parisienne depuis sa sortie le 17 décembre de l’hôpital militaire du Val-de-Grâce, où il était admis depuis le 26 novembre dernier, le président Bouteflika est attendu dans la matinée d’aujourd’hui en Algérie. Il se dirigera dans cette même journée vers le siège de la présidence de la République pour signer la loi de finances 2006. Un accueil populaire sera réservé au Président tout au long de son parcours entre l’aéroport Houari Boumediène et la présidence de la République à El-Mouradia.

Le cortège présidentiel devrait emprunter un itinéraire par l’ancienne route nationale numéro 5, la célèbre route Moutonnière longeant la mer, remonter vers la place du 1er Mai, baptisée place de la Concorde par le Président Bouteflika, avant de gagner El-Mouradia par le boulevard de l’Indépendance et la place Addis-Abeba. Sur la route Moutonnière, des ouvriers s’affairaient hier à nettoyer la chaussée, enlever les mauvaises herbes et laver les glissières bordant la route à l’aide de puissants jets d’eau. La place de la Concorde est remise à neuf, avec plantation de fleurs et de gazon et remise en marche des jets d’eau.

Plusieurs artères de la capitale connaissaient encore hier les travaux d’embellissement et de nettoyage alors que des portraits du président ont été accrochés la veille sur des édifices publics. La confédération des associations nationales de soutien au programme du président de la République avait appelé, dès mercredi dernier, les habitants de la capitale à sortir en masse pour accueillir le chef de l’Etat. Plusieurs centaines d’autobus transportant des milliers de citoyens en provenance des quatre coins du pays ont quitté, hier, leurs wilayas respectives à destination d’Alger pour prendre part à cette liesse populaire fêtant le retour du président de la République. Dans un souci d’organisation, les services de la wilaya d’Alger ont appelé les usagers de la route à respecter des consignes de circulation sur certains axes routiers de la capitale.

Souffrant de troubles digestifs, le chef de l’Etat a, pour rappel, été admis le 26 novembre à l’hôpital militaire de Aïn Naâdja à Alger puis transféré dans la soirée à Paris pour être opéré d’un « ulcère hémorragique au niveau de l’estomac », selon un communiqué médical diffusé 10 jours après son hospitalisation. Le transfert d’urgence de M. Bouteflika à Paris ainsi que la durée de son hospitalisation, avaient fait naître de nombreuses interrogations et suscité les rumeurs les plus extravagantes, certaines allant jusqu’à annoncer son décès. Une bonne partie de la presse nationale avait dénoncé une « campagne médiatique franco-marocaine insidieuse », reprochant à des médias français et marocains leurs informations « alarmistes » sur la santé du chef de l’Etat algérien. Mais les images diffusées par la télévision algérienne le 17 décembre dernier le montrant dans sa résidence parisienne de l’hôtel Meurice quelques heures après sa sortie de l’hôpital, a fait taire les rumeurs et rassuré les Algériens.

Synthèse de Billal
D’après le Quotidien d’Oran