ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

La Kabylie a tremblé

 
Tigzirt en Kabylie a été touchée par une secousse tellurique d’une magnitude de 4,4 sur l’échelle de Richter enregistrée mardi en début de soirée.
jeudi 5 janvier 2006.

L'épicentre du séisme a été localisé dans la région de Tigzirt en Kabylie.Une secousse tellurique d’une magnitude de 4,4 sur l’échelle de Richter, a frappé, mardi en début de soirée (18h58 locale,) la région de Kabylie. L’épicentre du séisme a été localisé à quelque 5km à l’est de Tigzirt. Par ce fait, et même si les scientifiques persistent à affirmer qu’il s’agit d’un séisme “modéré”, il n’en reste pas moins que la secousse a été fortement ressentie par la population locale.

Un fait qui pourrait s’expliquer par le contexte horaire du séisme puisque celui-ci s’est produit en début de soirée, au moment où les gens (la plupart en tous cas) étaient tranquillement installés chez eux. Par ailleurs, et selon des informations recoupées, il pourrait bien s’agir là de la plus forte secousse que la région ait enregistrée ces cinq dernières années. De fait, d’invraisemblables scènes de panique ont eu lieu partout où le tremblement de terre est passé.

A Tizi Ouzou certaines familles ont précipitamment quitté leur habitation, dans une confusion indescriptible pour fuir la secousse. Nombreux étaient les citoyens qui ont bravé le froid, la pluie et l’obscurité de longues heures durant let ont refusé de regagner leur foyers de peur d’avoir à “subir” les répliques du tremblement. Il aurait fallu un violent orage et plusieurs heures d’attente (qui s’est d’ailleurs avérée inutile) pour dissuader les plus récalcitrants.

M. Hamdache du centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG) confirme que le séisme d’avant-hier est totalement “indépendant” de celui du 21 mai 2003 dont l’épicentre avait été localisé à Zemmouri. “Il ne peut, en aucun cas être considéré comme une réplique parce que ce nouveau séisme est directement lié à la situation tectonique de la région de Kabylie...” explique le scientifique. Selon M. Hamdache, ce nouveau séisme a été localisé sur la bordure de ce que les scientifiques appellent le bassin de Tizi Ouzou.

Synthèse de Kahina
D’après La Dépêche de Kabylie